Maud Fontenoy

Pour suivre Maud Fontenoy en direct dans sa traversée 

du Pacifique début 2005 : 


http://www.maudfontenoy.fr/


http://www.pacifiqueamainsnues.com/

Femme libre, toujours tu chériras la mer

Octobre 1999. Maud Fontenoy est la première femme à réussir la traversée de l’Atlantique nord à la rame. 
À la veille d’un nouveau départ, à travers le Pacifique cette fois-ci, elle témoigne de son aventure jeudi 14 octobre. Une rencontre exceptionnelle précédée d’une conférence par le contre-amiral Bertrand Lepeu sur les enjeux stratégiques de la marine nationale.

5 000 kilomètres à la rame de Saint Pierre et Miquelon à Ouessant. 
Difficile d’imaginer que cette jolie jeune femme (25 ans à peine au moment de la traversée de l’Atlantique nord) a pu réaliser un tel exploit. Un voyage en solitaire jalonné de tempêtes, de naufrages, de peurs, mais aussi marqué par la magie de la liberté, les soleils couchants et les rencontres avec les baleines : des monstres noirs majestueux, effrayants, mais presque complices. 
Pourquoi cette aventure extrême ? " Par amour de la mer et parce que ramer c’est être un peu plus près d’elle", confie la jeune femme qui a passé les quinze premières années de son existence sur un voilier. Par défi aussi. Six hommes avaient déjà traversé l’Atlantique à la rame, mais encore aucune femme. Je voulais prouver que c’était plus une question de mental que de gros bras. Cinq années après ce premier exploit, la navigatrice s’est-elle assagie ? 
Pas vraiment : le lendemain de sa rencontre avec les Boulonnais, Maud Fontenoy partira pour une nouvelle traversée à la rame de Lima à la Polynésie, soit 8 000 kilomètres à travers le Pacifique. " Parce que c’est un océan mythique, je veux réaliser ce rêve avant de fonder une famille."
(BBI - Octobre 2004)