Penser autrement - Les 25 ans du Forum universitaire

(BBI - janvier 2008) 

Le Forum universitaire fête ses 25 ans, avec au cœur de son action, toujours la même vocation : transmettre à un large public des connaissances dans les domaines les plus variés. Les 26 et 27 janvier, il organise deux jours de rencontres exceptionnelles avec des personnalités. Zoom sur une association marquante du paysage boulonnais.

Paul Ricoeur, Jean Lacouture, Axel Kahn, René Rémond, Odon Vallet, Luc Ferry, Yves Coppens, Jean Bernard, Jacqueline de Romilly, Edgar Morin, Hélène Carrère d’Encausse, Marek Halter, Jacques Attali… La liste des pointures et des spécialistes venus donner des conférences à la chaire du Forum universitaire est décidément longue. 


En un quart de siècle l’association, d’abord appelé Mini université, a fait du chemin avec toujours une seule et unique vocation : être passeur de savoirs pour permettre à chacun de mieux comprendre le monde.

Avec 1 200 adhérents (plus le public non abonné) et 120 conférences par an – dans l’après-midi ou en soirée, mais aussi des séminaires de langues, des visites d’exposition et des voyages thématiques, le Forum propose un programme riche. 

Pour marquer son anniversaire, deux jours de rencontres exceptionnelles sont organisés les 26 et 27 janvier sur le thème « Qu’est-ce que l’humain ? À la croisée de la philosophie, de la biologie, du politique, de l’éthique. » 

« Ce temps fort rejoint ce qui fait nos valeurs », explique Sylvie Pétin, directrice du Forum. « L’important est de comprendre comment l’homme devient humain, comment ses rapports avec l’autre, l’écoute et le dialogue y participent. Toutes les conférences ont la même finalité. » 

Le Forum universitaire propose ainsi les regards croisés de plusieurs intervenants ou spécialistes sur un même sujet pour l’envisager le plus globalement possible. 
Au cœur de son projet également : suivre l’actualité pour mieux la comprendre. 
« Les élections législatives et présidentielle en Russie, par exemple, nous ont incités à organiser un cycle de conférences sur ce pays pour mieux en comprendre l’évolution et les enjeux à venir. » Que ce soit dans les domaines de la musique, des arts, de l’histoire, de l’économie, ou des sciences… toutes les disciplines abordées donnent lieu à des débats passionnés et passionnants. 
Les projets en cours ? « Nous ouvrir à un public encore plus varié et devenir l’université pour tous dans tout l’Ouest parisien. » 
En attendant, les 26 et 27 janvier permettront à ceux qui ne connaissent pas encore le Forum universitaire de découvrir son esprit. L’ensemble du programme est ouvert à tous et en entrée libre dans la limite des places disponibles.

Domitille de Veyrac