"Tous voisins"

Laurence Barrère


Des BD s’amoncelaient en piles dès l’entrée du magasin. J’en pris une… Quelle surprise ! Une fumée colorée avait jailli des pages ouvertes ! L’album m’échappa des mains et une longue silhouette se matérialisa devant mes yeux : chapeau blanc, chemise jaune, foulard rouge, un épi de blé à la bouche… Damned ! N’avais-je pas devant moi, en chair et en os, le fameux lonesome cow-boy ?
– Lucky Luke ! 
– Ouaip !
– Mais que …comment ?
– Quand est-ce qu’on mange ? fit une voix nasillarde.
– La ferme, Averell !
Je pivotai sur mes talons : les quatre frères Dalton se tenaient derrière moi, et croyez-moi, ils n’avaient pas l’air engageant ! Surtout Joe, qui me fixait d’un regard farouche :
– C’EST MOI ! me hurla-t’il au visage. MOI, ET PERSONNE D’AUTRE !
– Pardon ? fis-je, stupéfaite. 
– JE SUIS VOTRE VOISIN !
– Voyez-vous ça ! lança une voix grave et moqueuse sur ma gauche.
Mon Dieu, mais ce n’était pas possible ! Je chancelai et dus me retenir au comptoir de la librairie… Ce bel homme au visage viril… c’était Largo Winch !
– Ça ne va pas ? s’enquit-il en avançant…
– Toi, le bellâtre, on ne t’a pas sonné ! grinça Joe Dalton.
– Du calme, Joe !
– Du calme, Joe !
– Joe, du calme !
– Ouah, ouah !
Rantanplan ? Ah non, tiens ! C’était … Milou !
– Je dirais même plus… 
Les frères Dupondt venaient de faire leur entrée…
– Mais que faites-vous ici ? interrompis-je. Vous n’êtes pas censés sortir de vos albums !
– Eh bien, expliqua Largo Winch – Dieu qu’il était séduisant ! – nous savons que vous participez au concours de nouvelles du Forum Universitaire…
– Oui…
– Sur le thème « Votre voisin est un personnage de BD. »
– Oui, mais…
– N’êtes-vous pas venue trouver l’inspiration en ces lieux ? Choisir votre personnage ?
– Euh, si …
– Ne cherchez plus ! Cet heureux voisin, c’est…
– Moi ! coupa Lucky Luke. C’est mon album que vous avez feuilleté en premier, c’est donc à moi que…
– Dis donc cow-boy ! le coupa Joe, furax. Moi aussi j’étais dans cet album !
– Du calme, Joe !
– Joe, du calme !
– Messieurs ! Mademoiselle n’a certainement pas envie d’un hors-la-loi comme voisin ! Alors qu’une respectable héroïne dans mon genre…
Adèle Blanc-Sec était apparue, époussetant sa robe et son chapeau. Une voix suave l’interrompit…
– Tant qu’à choisir une femme, elle pourrait en prendre une jolie !
Natacha se tortillait derrière le comptoir, vêtue d’un uniforme très, mais très ajusté. Les quatre mâchoires des frères Dalton se décrochèrent en même temps… 
– Monsieur Winch ! minauda l’hôtesse de l’air. J’ai lu votre dernière aventure… Ohhh !
– Chère amie… s’inclina Largo en lui baisant la main.
– Dites… on ne vous dérange pas ? 
Une odeur de cuir, de cheval et de sueur envahit le magasin. Adèle Blanc-Sec plissa le nez d’un air dégoûté...
– Oh, monsieur Blueberry ! s’exclama Natacha en battant des cils. J’ignorais que vous veniez ! 
– Il aurait pu s’abstenir ! dit Lucky Luke, nonchalamment appuyé sur une pile de livres. Un cow-boy ici, c’est suffisant ! 
– Ah ouais ? grogna Blueberry, écartant légèrement le pan de son long manteau. Je vis luire dans l’ombre une crosse de revolver…
– Oh, oh ! fis-je. Vous n’allez pas vous battre, non ? Tout cela pour apparaître dans un récit, même pas illustré ! C’est un peu gros, vous ne… ?
– QUI EST GROS ? rugit une voix indignée. 
Tous les personnages firent un pas en arrière…
– Obélix, non ! 
Astérix le retenait par la ceinture…
– QUELQU’UN A DIT QUELQUE CHOSE AU SUJET DES GROS ?
– Mais non ! 
Le petit gaulois se redressa, ôta son casque ailé et fit une courbette…
– Chère Mademoiselle, en tant que représentant des Français, je sollicite…
– Représentant des Français ! Ah, je vois ! C’est de la ségrégation ! 
Yoko Tsuno était apparue, mince et sportive dans sa tunique rouge. À sa vue, Natacha eut une moue méprisante…
– Peuh ! Si elle croit, celle-là, que…
– Que…? l’interrompirent, en chœur, des hommes et des femmes à la peau bleue qui s’étaient massés derrière la jeune japonaise...
– Des extra-terrestres, maintenant… soupira Tintin, alors que Milou grognait en regardant Khâny, la belle vinéenne bleue et blonde…
Les murmures enflèrent, se transformèrent en un violent brouhaha… Des injures, des claques… Soudain, une queue de marsupilami, serrée en forme de poing, fusa…« Aie ! » « Ouille ! » « Mille milliards de… » « M’enfin ! »… 
Je frappai violemment du poing sur le comptoir :
– CA SUFFIT ! 
Un silence immédiat retomba dans la boutique. Obélix serrait dans sa main un Michel Vaillant ratatiné en accordéon ; Corto Maltese saignait du nez en noir et blanc ; d’une masse informe de poils emmêlés émergeaient les museaux de Bill, d’Idéfix et de Rantanplan ; le lieutenant Blueberry, au grand dam de Lucky Luke, avait capturé les Dalton au lasso ; Adèle Blanc-Sec, le chapeau de travers, agrippait une mèche blonde entre ses doigts… 
– Ecoutez-moi bien, bande de cinglés ! Extra-terrestre ou terrien, homme ou femme, chien ou cheval, je m’en fous ! Vous êtes tous bons à interner et je refuse de choisir parmi vous le héros de ma nouvelle !
Ce fut un beau tollé ! 
– J’AI DECIDÉ… continuai-je et aussitôt le silence revint… J’ai décidé d’écrire à partir de l’autre thème du concours, celui dont la première phrase est : « Des BD s’amoncelaient en piles dès l’entrée du magasin. J’en pris une… Quelle surprise !… »
– Pfff ! souffla Obélix. N’importe quoi ! Viens Astérix, rentrons au village ! Panoramix a organisé un banquet ce soir…
– L’aventure m’appelle… s’esquiva Corto Maltese. On m’a parlé d’une vieille légende…
Les frères Dalton rentraient déjà à la queue leu-leu dans leur album et Gaston Lagaffe remballait son Gaffophone… Adèle Blanc-Sec, qui se raplatissait en deux dimensions, me toisa de la tête aux pieds :
– Ma pauvre amie, dit-elle d’un ton pincé, ça m’étonnerait que vous tiriez quelque chose de cette phrase…
Elle s’évaporait peu à peu… Les autres personnages n’étaient plus que des tâches de couleur, des contours flous… J’entendis encore ces quelques mots, comme venus de très loin…
– Apprenez qu’il ne se passe jamais rien dans un magasin de BD !

Merci à Messieurs Morris, Goscinny, Uderzo, Van Hamme, Tardi, Franquin, Pratt, Leloup, Giraud, Walthery … et tous les autres !